Diocèse d'Aix et Arles

Pâques : Christ est ressuscité !

Pâques, le 8 avril, est la plus importante fête de l’année pour les chrétiens.

« Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rend au tombeau. La pierre a été enlevée… Les bandelettes ont été déposées… Le linge est roulé à part » (Évangile selon saint Jean, 20).

Étymologiquement, « Pâques » signifie « passage » : par ce passage de la mort à la Vie, le Christ a sauvé l’Homme du péché et l’a appelé à la vie éternelle. La Résurrection du Christ est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple. C’est pourquoi la fête de Pâques, célébrée par une messe solennelle, est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Ce jour d’allégresse est marqué dans les églises par la couleur blanche ou dorée, symbole de joie et de lumière.

Article lié : Vers Pâques avec les catéchumènes   33 d’entre eux ont été baptisés durant la nuit pascale.

Proclamation de la Résurrection
par les Eglises chrétiennes d’Aix-en-Provence

En ce jour de Pâques, nous voulons dire ensemble oui au Dieu de Jésus-Christ le Ressuscité, oui au Dieu de l’amour plus fort que la mort.

En ce jour de résurrection, nous voulons croire en un Dieu qui ne renonce jamais à susciter la vie et à la renouveler partout où elle est menacée, défigurée, maltraitée, anéantie. Et nous savons combien dans notre monde et nos sociétés, la vie humaine et la Création toute entière sont malmenées, abîmées et trop souvent en voie d’extinction.

En ce jour de Pâques qui nous redit l’Espérance radicale qui a bouleversé l’histoire, nous sommes appelés tous ensemble à poser des actes de foi et de courage partout où s’insinuent l’injustice, la violence des mots et des pouvoirs, le racisme et la haine de l’autre, la marchandisation de la vie humaine, l’argent roi aveugle et insensible, déconnecté des réalités sociales et écologiques et méprisant les pauvres toujours de plus en plus pauvres.

Poser ensemble des actes de foi et de courage, cela concerne les chrétiens bien sûr, mais aussi les hommes et les femmes de bonne volonté, croyants d’autres religions ou spiritualités et non croyants.

Car la Résurrection c’est aussi cette affirmation centrale : le tombeau est vide ! Et ce tombeau vide nous interdit à jamais de vouloir et de pouvoir mettre la main sur Dieu.

C’est dire si les Eglises chrétiennes, qu’elles soient catholiques, orthodoxes, anglicanes, protestantes réformées, protestantes évangéliques… ont à s’interroger sur toute réaffirmation confessionnelle et identitaire.

Bien sûr les Eglises sont confrontées au vide religieux provoqué par la sécularisation qui a évacué Dieu de la vie sociale, bien sûr elles reçoivent en boom rang un religieux qui fait retour pour le meilleur comme pour le pire.

Mais les chrétiens, au prétexte de retrouver et préserver leurs « fondamentaux », comme l’on dit aujourd’hui, ne peuvent pas s’enfermer à double tour dans des chambres hautes ! Ils ont au contraire à en sortir, toujours à nouveau, pour témoigner ensemble de ce tombeau vide, témoigner ensemble de la Résurrection, témoigner ensemble d’une Bonne Nouvelle adressée à chacun.

Bonne Nouvelle qui n’est ni de la parlotte ni une somme théologique, mais qui est une Parole pour la vie de tous les jours et les défis de ce monde, une Parole de Dieu qui atteste de la puissance de son amour et qui conteste tout ce qui le défigure ou l’idolâtre !

En ce jour de Pâques, tout recommence et tout se renouvelle.

Puissions nous vivre de cette vie ressuscitée, nos regards et nos cœurs tournés vers le Christ, avec la confiance et l’espérance comme seul GPS pour nos routes communes !

Que la lumière et la joie de Pâques surgissent en nous et autour de nous, afin que le monde en soit éclairé et nourri en profondeur ! Joyeuses Pâques à tous !

le 8 avr 2012. inséré dans Actualités. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

Les commentaires sont fermés

annuaire du diocese
Aidons l'Eglise
MessesInfo agenda diocesain

Galerie photo

Connexion